Bruno Sulak, le charme au poing

Bruno Sulak, 28 ans, comparaît devant la cour d’assises du Tarn, le 21 mars 1984 à Albi, pour une attaque à main armée commise le 14 octobre 1978.

Pendant sept ans, Bruno Sulak, un légionnaire en cavale, s’est joué de la police et de la justice françaises en commettant braquage sur braquage à visage découvert. A plusieurs reprises, le piège s’est refermé sur lui, mais il n’est jamais resté bien longtemps en prison : ses ruses et son charme ravageur finissant pas avoir raison de l’administration pénitentiaire…

Faites entrer l’accusé – Bruno Sulak, le charme au poing – YouTube

Bruno Sulak, l’aventurier perdu – Le Figaro

Bruno Sulak | 13ème RUE


Vous aimerez aussi...