Le baron Empain, trahison et pardon

Baron Empain, à sa conférence de presse du 07/09/1978

Le 23 janvier 1978, le baron Edouard-Jean Empain, un riche industriel, est enlevé en plein Paris. Les ravisseurs réclament 80 millions de francs à la famille pour sa libération. Les policiers chargés de le retrouver enquêtent sur la vie du baron et le découvrent flambeur, accro au poker et coureur de jupons. Ces informations se retrouvent à la une des journaux, provoquant l’incompréhension de ses proches, qui ne soupçonnaient pas ces aspects de sa vie. Quand il est finalement libéré, après soixante-trois jours de captivité, Edouard-Jean Empain n’est pas accueilli les bras ouverts comme il se l’était imaginé. Sa famille et ses amis lui tournent le dos et ses collaborateurs ne lui font plus confiance. Toute sa vie s’écroule. Le baron Empain lui-même, ses proches, Alain Caillol, le cerveau de l’enlèvement, et les policiers chargés de l’affaire reviennent en détail sur cet enlèvement.

Réalisateur : Vincent Garreau

Baron Empain, Trahison et pardon – YouTube


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search