Malades psy en prison : les experts ne concluent presque plus à l’irresponsabilité

Envoie-t-on plus qu’avant les malades psychiques en prison ? Oui, si l’on considère la baisse drastique du nombre de non-lieux pour raisons psychiatriques prononcés ces trente dernières années. Explications et décryptage avec la sociologue Caroline Protais.

© Mikael Bénard© Mikael Bénard

Caroline Protais est sociologue. Elle est l’auteure de Sous l’emprise de la folie ? La responsabilisation des malades mentaux criminels par les experts psychiatres français. 1950- 2007, aux éditions de l’EHESS. Propos recueillis par Laure Anelli, de l’Observatoire international des prisons-section française. Dossier Psychiatrie & Prison 2/13…

Malades psy en prison : les experts ne concluent presque plus à l …


Vous aimerez aussi...