Messali Hadj en résidence surveillée à Belle-Île

Belle-Île porte assurément bien son nom et est, à n’en pas douter, un magnifique caillou jeté dans la mer, dans le prolongement de la presqu’île de Quiberon, comme une sorte de porte en schiste protégeant l’accès au golfe du Morbihan. Plages de rêve et eaux cristallines ne doivent toutefois pas tromper et éluder la riche histoire carcérale des lieux. Pendant longtemps colonie pénitentiaire, autrement dit sorte de bagne pour enfants, l’île « héberge » en 1958 le leader nationaliste algérien Messali Hadj, alors qu’au même moment la France sombre dans une grave crise de régime sur fond, justement, d’aggravation de la situation de l’autre côté de la Méditerranée1

Pour en savoir plus lire le billet publié par Erwan LE GALL sur le site de la revue En envor

En Envor est la revue électronique gratuite d’histoire de la Bretagne contemporaine. Périodiquement, retrouvez en ligne sur votre ordinateur des articles de qualité, richement illustrés, écrits par les meilleurs spécialistes de l’histoire contemporaine en Bretagne. Vous êtes mobile? Pas de problème: téléchargez gratuitement les articles sur votre tablette!

En envor est une revue ouverte; c’est-à-dire que chacun peut y contribuer en adressant au comité éditorial une proposition de texte.

Pour en savoir plus…


Vous aimerez aussi...