Les femmes et le débarquement du 6 juin 1944

Trois Rochambelles de la 2ème DB (infirmières de la France Libre) soignant un blessé

« Certes elles ne portaient pas les armes, mais furent  présentes pourtant sur tous les théâtres d’opérations en Europe ou dans le Pacifique. Leur dévouement n’a jamais faibli. Anglaises, Américaines, Rochambelles (France-Libre) ou résistantes, elles se sont toujours dépensées sans compter pour soigner les blessures des combattants, qui pour beaucoup leurs doivent la vie, ou pour accompagner les derniers instants des mourants. Leurs rôles sont tous aussi importants que ceux des soldats engagés dans toutes les batailles de l’Histoire. Respect Mesdames ! » Ph.P.

Après le repas ces femmes de l’ANC (ARMY NURSE CORPS) nettoient leurs quarts.

Une nurse aide un officier medecin à retirer le plâtre d’un soldat blessé. (US Signal Corps).

Dans un hôpital de campagne, une nurse prend la tension d’une fillette blessée.