L’assassinat de JFK : Zéro complot !

Picture taken on June 26, 1963 shows then US President John F Kennedy (L) giving a speech at the Schoeneberg city hall in Berlin, where he said his famous German sentence « Ich bin ein Berliner » (I am a Berliner) to underline the support of the United States for West Germany and his empathy for people living in the divided city of Berlin. B/W ONLY AFP PHOTO / GERMANY OUT / AFP PHOTO / DPA / DPA

Une émission spéciale consacrée à l’assassinat du Président Kennedy, à Dallas, le 22 novembre 1963.

Presque chaque année depuis plus de 50 ans, des livres, des films, comme celui d’Oliver Stone, des enquêtes de journalistes reviennent régulièrement sur les zones d’ombre du dossier. Ce sont toujours les mêmes questions : Le 35ème président des Etats-Unis a-t-il été victime d’un « tueur unique », Lee Harvey Oswald ou celui-ci a-t-il été le bras armé d’un complot machiavélique ? Autrement dit, y a-t-il eu conspiration ? Mais alors qui peut en avoir été le commanditaire ?

Les pistes sont innombrables : La CIA, le KGB, Fidel Castro pour se venger de l’opération de la baie des cochons… Mais il y a aussi en vrac, la piste du complexe militaro industriel, la piste de la mafia américaine, la piste israélienne, vietnamienne… et même la piste française selon laquelle des soldats perdus de l’OAS auraient reçu un contrat de mystérieux commanditaires…

Invité de l’émission RTL de Jacques Pradel du 7 juin 2018 : François Dufour, rédacteur en chef de Playbac Presse, revient sur l’ensemble de l’affaire dans un hors série qui vient de paraître en Kiosque.

Pour en savoir plus sur le site de l’émission Rtl


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *