Gena Turgel : « I Light a Candle »

Curieuses Histoires  Elle avait assisté aux derniers moments de Anne Frank…

Anne Frank

Gena Turgel, survivante de l’Holocauste qui a consolé Anne Frank au camp de concentration de Bergen-Belsen juste avant la mort de la jeune fille vient de décéder à l’âge de 95 ans.

Gena Turgel a croisé la route d’une petite fille pas comme les autres. Née à Cracovie en Pologne le 1er février 1923, elle a été forcée en 1941 de s’installer avec sa famille dans un ghetto juif avec un sac de pommes de terre, de la farine et quelques vêtements.

En janvier 1945, après avoir vu son frère et sa soeur être abattus, elle a croisé la route d’Anne Frank dans un camp de concentration de Bergen-Belson. Celle dont le visage fera le tour du monde après la découverte de son livre avait alors 15 ans et était en train de mourir du typhus. « Je lui ai lavé les cheveux, je lui ai donné de l’eau. Je peux encore voir ce visage, ses cheveux, sa façon de me regarder », confiait-elle récemment à la BBC.

Gena a consacré sa vie à témoigner des horreurs de la guerre. Elle avait écrit un livre « I light a candle » dans lequel elle expliquait son histoire. Il y a deux mois, Gena avait fait une apparition à Hyde Park en souvenir de l’Holocauste. Elle confiait: « Mon histoire est l’histoire d’une survivante mais c’est aussi l’histoire de six millions de gens. Origine info sept sur sept

Out of the ashes of the Nazi concentration camps came an extraordinary love story which caught the public’s imagination at the end of World War II. This autobiography tells how the author survived the camps and met her husband, a sergeant working for British intelligence, when he arrived to round up the SS guards for interrogation. Norman Turgel, then a young man, was among the first to enter the camp on April 15, 1945, and like so many battle-hardened soldiers, was deeply shocked and angered by the human suffering and degradation he witnessed. Yet it was here, in the midst of the living evidence of the most terrible suffering that man has ever inflicted on his fellow human beings, that he fell in love at first sight. Gena, a young Polish Jewish inmate of the camp, who had experienced indescribable loss, hardship, and deprivation, was to survive and find happiness against all odds. This is Gena’s story: the autobiography of a woman whose strength of spirit enabled her to keep her mother alive and thereby save herself. When Gena married Norman in Germany in October 1945 in a wedding dress made of British parachute silk, the British Army Rabbi proclaimed their love a symbol of hope after so much death. But, Gena still lights a candle in memory of her three brothers and two sisters who died in the Holocaust. And, while her own story has a happy ending, she can never forget.

Éditeur : Vallentine Mitchell & Co Ltd; Édition : New Ed (1 mai 1995)