Guerre d’Algérie : Pourquoi je veux la vérité sur la mort du mathématicien Maurice Audin

Portrait de Maurice Audin (1932-195?) peint sur le mur, rue 19 mai 1956 à Alger : dessin d’Ernest Pignon-Ernest. Saber68 /Wikimedia, CC BY-SA

Maurice et Josette Audin. Famille Audin

Le 11 juin 1957, Maurice Audin, jeune mathématicien en cours de doctorat, militant communiste, fervent partisan de l’indépendance algérienne, était arrêté à son domicile par l’armée française ; sa famille ne l’a plus jamais revu.

Tant a été écrit sur la guerre d’Algérie que l’on n’imagine que trop bien le sort de Maurice Audin : comme tant d’autres, il a subi interrogatoires, torture, assassinat, disparition. Mais le fait qu’Audin soit d’origine européenne, son militantisme généreux, en ont fait, très tôt, un symbole aussi bien en France qu’en Algérie. Pendant plus d’un demi-siècle, l’État français prétendra qu’Audin a déserté… Une version qui ferait rire, si cette disparition n’était si tragique.`…

Pour en savoir plus lire le billet publié par sur le site  The conversation.com