Mécili : un crime d’État presque parfait – Revue Sang Froid

[AFFAIRE CLASSÉE] Copinage ? Assassinat politique ? Renvoi d’ascenseur ? Les formules ne manquent pas pour qualifier le meurtre en 1987, en plein Paris, du militant algérien Ali Mécili, membre du parti d’opposition FFS. Le principal suspect est un voyou qui vit aujourd’hui paisiblement dans son village natal, au cœur de la Kabylie. Retour sur « l’autre affaire Ben Barka ».

📖 Retrouvez cet article en intégralité dans Sang-froid n°10, actuellement en ventes en librairie, Relay, grandes surfaces culturelles et sur notre site :
http://www.revuesangfroid.fr/achats-abonnement/

Un article à lire en intégralité dans le 10ème numéro de la revue Sang-froid


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.