Claude Lanzmann : cinéaste, défenseur acharné de la cause d’Israël mais aussi écrivain, journaliste et philosophe

French writer, journalist and movie producer Claude Lanzmann poses in Paris on February 11, 2016. / AFP PHOTO / JOEL SAGET

Le cinéaste, défenseur acharné de la cause d’Israël, était aussi écrivain, journaliste et philosophe.

L’idée même de la mort lui paraissait scandaleuse. Ayant eu 90 ans en 2015, il comprit qu’il ne pourrait pas lui échapper. « La mort est là, elle peut arriver à tout moment, disait-il. La statistique est contre moi. C’est très mal. ». Contredisant Heidegger, Claude Lanzmann ajoutait : « Mourir n’a rien de grand. C’est la fin de la possibilité d’être grand, au contraire. L’impossibilité de toute possibilité. »

Pour en savoir plus sur Claude Lanzmann, le réalisateur de « Shoah », est mort – Le Monde


1 réponse

  1. luc nemeth dit :

    on pourrait aussi ajouter que Lanzmann a fait beaucoup pour les historiens, au-delà même du contenu de ‘Shoah’, en les libérant de la tentation de reconstitution du passé « à l’identique » : c’est déjà beaucoup lorsqu’on parvient à suggérer ce qui a existé -et à en restituer le sens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.