Paris : L’insurrection capitale. L’insurrection et sa résolution du Moyen-Âge à nos jours

Comité d’histoire de la ville de Paris, Institut universitaire de France, Université Blaise Pascal-Clermont II

PARIS : L’INSURRECTION CAPITALE

L’insurrection et sa résolution à Paris du Moyen Âge à nos jours

Journées d’études – Auditorium du Petit Palais, 6 et 7 septembre 2012

PROGRAMME

Jeudi 6 septembre – Après-midi

13h45 : Accueil des participants

14h00 : Jean-Claude Caron (Université Blaise-Pascal – Clermont II / IUF) : Paris, capitale de l’insurrection

Généalogie de l’insurrection, entre mémoire et imaginaire

Présidence : Haim Burstin (Université de Milano-Bicocca)

14h15 : Mark Traugott (University of California at Santa Cruz), Perspectives sur la longue durée insurrectionnelle à Paris.

14h45 : Robert Descimon (EHESS) : 1588. 1648. Retentissement et conséquences des barricades parisiennes dans le royaume de France.

15h05 : Laure Godineau (Université Paris 13) : Le 18 Mars 1871. Mémoires, écritures et inscription dans l’espace parisien.

15h25 : Débat.

15h40 Pause.

Présidence : Robert Descimon (EHESS)

16h00 : Quentin Deluermoz (Université Paris 13) : Comparer les massacres ? La boucherie de Juin 1848 et la semaine sanglante  de Mai 1871.

16h20 : Bertrand Joly (Université de Nantes) : L’insurrection fantasmée : les projets nationalistes en 1898-1899.

16h40 : Michelle Zancarini-Fournel (Université Lyon 1) : De l’insurrection imaginaire à des pratiques quasi insurrectionnelles dans les années 68.

17h00 : Débat

Vendredi 7 septembre – Matin 

Par le mot et par l’image : les répertoires de l’insurrection

Présidence : Claude Gauvard (Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne / IUF)

9h00 : Guillaume Mazeau (Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne) : Stratégies visuelles de la protestation à Paris au début de la Révolution française (printemps-automne 1789).

9h20 : Thomas Bouchet (Université de Bourgogne) : Cris d’insurrection (« Aux armes ! », « Hourrah ! », « Lâches que vous êtes ! »).

9h40 : José-Luis Diaz (Université Paris-Diderot) : La parole insurrectionnelle. Quand dire, c’est faire.

10h00 : Éric Fournier (Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne) : Les représentations iconographiques des insurrections et la question de leur légitimité (1848-1871).

10h20 : Débat

10h35 : Pause

Souverainetés et espace insurrectionnel (I)

Présidence : Michèle Riot-Sarcey (Université Paris 8 Vincennes St-Denis)

10h50 : Claude Gauvard (Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne / IUF), L’insurrection des Maillotins à Paris en 1382 : une révolte de la misère ?

11h10 : Haim Burstin (Université de Milano-Bicocca) : L’insurrection comme forme d’expérience politique, à travers le prisme de la révolution parisienne de 1789.

11h30 : Emmanuel Fureix (Université Paris Est Créteil / IUF) : Luttes pour les symboles et appropriations de souveraineté dans l’espace insurgé (1830-1848).

11h50 : Débat

Vendredi 7 septembre – Après-midi

Souverainetés et espace insurrectionnel (II)

Présidence : Mark Traugott (University of California at Santa Cruz)

14h30 : Sylvie Aprile (Université Lille 3 – Charles de Gaulle) : La seconde insurrection de juin : le 13 juin 1849, le peuple, la révolution et les petits bourgeois.

14h50 : Arnaud-Dominique Houte (Université Paris-Sorbonne) : Mourir pour la Constitution ? L’échec des résistances républicaines au coup d’Etat du 2 décembre 1851.

15h10 : Jean-Étienne Dubois (Université Blaise-Pascal – Clermont II) : La rue parisienne à la reconquête de la souveraineté nationale ? Cortèges, violences et politique à Paris en janvier et février 1934.

15h30 : Charles Riondet (Université Paris 8 Vincennes St-Denis, Ecole des Chartes) : Août 1944 : l’insurrection contrôlée ?

15h50 : Débat.

16h10 : Michèle Riot-Sarcey (Université Paris 8 Vincennes St-Denis) : Conclusions.


Vous aimerez aussi...