La Révolution à la poursuite du crime ! Exposition en ligne

“Paris, 1790‑1792. Dans ses murs : un roi, une assemblée élue, des juridictions d’Ancien Régime abolies. Une ville de contraste entre constructions prestigieuses et quartiers misérables. Plus de 600 000 âmes. Une cité en proie à la fièvre révolutionnaire : à l’Assemblée, à l’Hôtel de Ville, dans les clubs, les sections. Une criminalité jamais endiguée, des prisons saturées.

Sur le parvis de Notre‑Dame, deux mendiantes extorquent une aumône. Quai du Louvre, un soldat frappe d’une bouteille une aubergiste qui ne survit pas. Aux Champs‑Élysées, un marchand dévalise et tue un prêtre insermenté. À la Monnaie, des objets liturgiques envoyés à fondre sont détournés par un commis. Place de la Révolution, une bande de malfaiteurs pille le Garde‑Meuble national. Ailleurs, des faussaires fabriquent congés militaires ou assignats…”

Cette exposition virtuelle réalisée par les Archives nationales reprend en partie celle qui est présentée à Paris, hôtel de Soubise, du 18 novembre 2009 au 15 février 2010. Elle consiste en une sélection de pièces extraites des fonds des Archives nationales, et qui font revivre une délinquance ordinaire à Paris que les journées révolutionnaires et les procès politiques ont rejetée dans l’ombre…

expo-AN_La-Révolution_400

Après votre visite de l’exposition virtuelle, vous pouvez laisser un commentaire ci-dessous


Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 12 mars 2010

    […] Criminocorpus. « La Révolution à la poursuite du crime ! » Exposition en ligne […]