George Kimpton, tacticien des Bleus devenu entraîneur de prisonniers de guerre

Les joueurs et l’encadrement de l’équipe de France, dont George Kimpton, au départ du train pour la Coupe du monde 1934, dans L’Excelsior – source : RetroNews-BnF

Ce stratège britannique a introduit une révolution tactique dans le football français à l’occasion de la Coupe du monde 1934 – et a poursuivi son activité d’éducateur jusqu’aux camps de prisonniers de la Seconde Guerre mondiale.

Nous sommes en janvier 1936 et l’équipe de France de football s’apprête à disputer son premier match de l’année – une déroute contre les Pays-Bas à Paris (1-6).

L’Intransigeant raconte à ses lecteurs comment l’entraîneur des Bleus, George Kimpton, a l’habitude, avant le match, de s’enfermer avec ses joueurs dans une pièce pour « tel un magister de la bonne tradition, dévoiler des secrets de stratégie au tableau noir ».

Deux ans plus tôt, lors de la Coupe du monde en Italie, il avait eu recours à un plateau de service à café pour improviser sa démonstration tactique. Depuis, son attirail s’est modernisé avec « un merveilleux tableau de démonstration tout à fait inédit » …

Pour en savoir plus lire le billet publié par Jean-Marie Pottier le 9 juillet 2017 sur le site de Retronews


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.