Toute l’histoire du 14 juillet, notre fête nationale …

Jean-Luc Lamouché

Toute l’histoire du 14 juillet, notre fête nationale, part (comme vous le savez) des événements qui se produisirent le 14 juillet 1789, lorsqu’eut lieu à Paris la chute (ou prise) de la Bastille – symbole de l’arbitraire royal, même s’il n’y avait ce jour-là que quelques prisonniers, dont des malades mentaux, lorsque les captifs furent libérés… Mais, cette prison était de toute façon celle du symbole des « lettres de cachet », un système qui permettait au roi de faire enfermer qui il voulait, comme il le voulait, sans aucune justification ni procès… Par la suite, il y eut la Fête de la Fédération, qui fut celle célébrée le 14 juillet 1790, premier anniversaire de la Prise de la Bastille, sur le Champ-de-Mars de Paris… Louis XVI assista à cette fête et y prêta même serment « à la Nation et à la loi » dans un climat d’union nationale, en présence des députés des départements de l’époque…

Une seconde fédération eut lieu le 14 juillet 1792, très peu de temps avant la Convention ; mais l’union et l’entraînement qui avaient marqué la première fête firent place à de la méfiance, en raison des divisions des Français… Pendant les Cent-Jours (en 1815), lors du retour au pouvoir de Napoléon-Bonaparte, on tenta de renouveler les anciennes fédérations à Paris et en Bretagne, mais sans résultat… En fait, le 14 juillet tel que nous le connaissons est fêté tous les 14 juillet depuis 1880 (la IIIe République avait été proclamée en 1870 et s’était donnée une constitution en 1875), en tant que Fête nationale française, et bien sûr en même temps que se situant par rapport à la Prise de la Bastille (comme images quasi-institutionnelles liées au « roman national » républicain)… Un mot encore : lorsque des forces politiques non démocratiques célèbrent le 14 juillet, elles en trahissent forcément l’esprit et le contexte historique… Jean-Luc Lamouché à La Fabrique de l’Histoire

PRÉCISION : le premier 14 juillet représenté ci-dessus, en tant que fête nationale (14 juillet 1880) se situe à Paris et à Angers … J’insiste sur le fait que cette décision était liée à l’installation et à la structuration de la IIIe République depuis les années 1870-1875… Jean-Luc Lamouché‎ La Fabrique de l’Histoire


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.