Paul Roussenq, “Le beau voyage”, éditions de La Pigne, septembre 2018

Editions de la Pigne – “C’est un prolétaire qui parle, c’est un homme qui a beaucoup souffert de l’oppression bestiale du capitalisme. Son accent de vérité ira droit au cœur des ouvriers et des paysans français qu’une campagne de mensonges infâmes tente vainement d’exciter contre les bolcheviks de l’U.R.S.S.” Marcel Cachin, 1935.

C’est peu dire que, durant l’entre-deux guerres, l’Union Soviétique fascine et interpelle tous les imaginaires politiques, chacun y trouvant son compte, y puisant un argumentaire partisan ou critique. Quoi de mieux alors pour se rendre à l’évidence que d’aller y faire un tour ? Et Paul Henri Roussenq, revenu vivant de 25 ans de bagne, y est allé ! Un beau voyage ?

Paul Roussenq, LE BEAU VOYAGE, éditions de La Pigne, septembre 2018

Source iconographique : L’Humanité, 30 décembre 1932


Vous aimerez aussi...