La Salpêtrière de Paris sous l’Ancien Régime : lieu d’exclusion et de punition pour femmes

Nouvel article sur criminocorpus, à lire dans les “varias” :

Jean-Pierre Carrez, “La Salpêtrière de Paris sous l’Ancien Régime : lieu d’exclusion et de punition pour femmes”

A son ouverture, en 1656, la Salpêtrière de Paris s’impose comme le plus grand établissement d’enfermement de femmes à l’époque moderne. Cet article expose les conditions de naissance de cette institution jusqu’à sa transformation en hôpital pour le traitement de la folie durant la période révolutionnaire…

La suite ici :

http://www.criminocorpus.cnrs.fr/article360.html



Vous aimerez aussi...