58 – Portrait du jour : Audrey Moulin, l’auteure de « A l’ombre des collines »

 

« … A travers « A l’ombre des collines », c’est toute ma région que je souhaite mettre en valeur. Niché au cœur des Alpes, profitant d’un climat exceptionnel et d’un décor à couper le souffle, le canton du Valais possède également une histoire passionnante et bouillonnante, à l’image de ses habitants. Des tribus celtes aux Romains, des invasions barbares à l’adhésion à la Confédération Helvétique en passant par l’empire napoléonien, le Valais a vécu au rythme des conflits et des enjeux européens… »

Le carnet de l’histoire de la justice, des crimes et des … développe la rubrique Portrait du jour – Criminocorpus et ouvre ses pages aux fidèles lecteurs du site.

Pour son cinquante huitième Portrait du jour–Criminocorpus la rédaction du blog reçoit Audrey Moulin, l’auteure de A l’ombre des collines

Merci à vous Audrey pour la présentation de votre roman. Ph.P.

____________________________________________________________________________________

Audrey Moulin est née dans le canton du Valais, en Suisse. Dès son plus jeune âge, elle se passionne pour la lecture et rêve de faire de l’écriture son métier. Après des études de littérature anglaise à l’Université de Liverpool ainsi qu’à l’Open University, elle retrouve son Valais natal où elle travaille en tant qu’enseignante entre de nombreux voyages.

C’est en 2013 qu’elle met enfin un point final à son premier roman jeunesse, « .fr – Esmeralda et l’Arbre du Temps : Tome 1

». Fin 2016, après une année passée à San Diego, elle auto-édite le tome 2, « Esmeralda et les Secrets Dévoilés ».

Dès le mois de janvier 2017, de retour chez elle, elle s’attèle à l’écriture de sa première fiction historique, « A l’ombre des collines ». Il s’agit d’un véritable retour aux sources après deux romans inspirés de son expérience de globe-trotteuse. Avec « A l’ombre des collines », elle rend hommage à sa ville de Sion, dont les châteaux perchés sur des collines l’ont toujours fascinée…

Une grande histoire d’amitié, la quête de liberté de tout un pays, une romance inattendue et une bataille légendaire.

Sion, 1475, la guerre est aux portes de la ville. Après des siècles de domination savoyarde, un vent de liberté souffle sur le pays.

Des années auparavant, à l’ombre des collines sédunoises, deux enfants que tout sépare deviennent amis. En grandissant dans les coulisses du pouvoir du prince-évêque, Sebastian et Lucien évoluent au cœur des intrigues et goûtent aux dangers de la cour. Tous deux soldats au service de l’armée sédunoise, ils se préparent à braver les périls de la guerre à venir.

Leur amitié est troublée et tumultueuse, perturbée par leurs différences sociales.

Audrey Moulin à propos de son roman : 

« A travers « A l’ombre des collines », c’est toute ma région que je souhaite mettre en valeur. Niché au cœur des Alpes, profitant d’un climat exceptionnel et d’un décor à couper le souffle, le canton du Valais possède également une histoire passionnante et bouillonnante, à l’image de ses habitants. Des tribus celtes aux Romains, des invasions barbares à l’adhésion à la Confédération Helvétique en passant par l’empire napoléonien, le Valais a vécu au rythme des conflits et des enjeux européens. Témoins de ce passé riche, les ruines qui jalonnent la région racontent une belle histoire. Avec ce roman, j’ai choisi de me pencher sur un événement marquant, dans le cadre des guerres de Bourgogne, symboliquement et politiquement très important pour le Valais. En rendant mes personnages modernes et, je l’espère, attachants, je souhaite donner vie, à ma manière, à l’histoire de ma région. »

Audrey Moulin et son livre « A l’ombre des collines » – YouTube

 


Vous aimerez aussi...