Été 1936 : « Tout le monde en vacances ! »

Enfants s’amusant sur la plage de Deauville en Normandie, Agence Rol, années 1930 – source : Gallica-BnF

En 1936, les premiers départs en vacances des Français les plus modestes sont vécus comme une petite révolution. La presse se fait l’écho de cette joie nouvelle.

À l’été 1936, la société française connaît une effervescence inédite. Pour la première fois, la promesse de vacances pour tous a été tenue grâce à la victoire du Front populaire aux élections législatives du 3 mai et la signature en juin des accords Matignon : les salaires ont été augmentés, la durée du travail a été fixée à 40 heures hebdomadaires et deux semaines de congés payés par an ont été octroyées aux travailleurs.

Quand l’été arrive, les classes populaires découvrent donc une joie nouvelle : être payé… à ne rien faire.

« Une innovation ? Non, une Révolution ! », s’enthousiasme le quotidien socialiste Le Populaire

Pour en savoir plus lire le billet de  Marina Bellot modifié le 11 août 2018 sur le site de Retronews


Vous aimerez aussi...