La Petite Roquette, ou la terrible « prison des gosses » de Paris

La Prison de la Petite Roquette et le Cimetière du Père-Lachaise en 1850 – source : Delcampe-WikiCommons

Au XIXe siècle, la prison de la Petite Roquette, située en plein cœur de Paris, est l’une des prisons pour enfants les plus redoutées de France. Nombreuses sont les voix qui s’élèvent pour dénoncer le cruel traitement qui leur est infligé. 

Au XIXe siècle, dans la rue de la Roquette, à quelques encablures du cimetière du Père Lachaise, deux établissements pénitentiaires se font face : la Grande Roquette et la Petite Roquette.

Le premier, ouvert en 1826, est le « dépôt des condamnés », où sont incarcérés dans l’attente de leur départ au bagne ou de leur exécution les assassins et criminels ; le second, qui voit le jour dix ans plus tard, est le dépôt des condamnés à des peines légères (les « vauriens »), mais aussi et surtout une prison pour jeunes détenus : la Maison d’Éducation Correctionnelle…

Pour en savoir plus lire le billet publié par Marina Bellot le 14 août 2018 sur le site de Retronews


Vous aimerez aussi...