Les dons d’archives et de bibliothèques XIXe-XXIe siècle. De l’intention à la contrepartie

Parution du livre le 30 août 2018 – Ni manuel ni encyclopédie du don patrimonial, cet ouvrage a l’ambition de replacer le geste du don de documents dans le contexte plus général du don comme créateur de lien social, de l’envisager dans sa dynamique de circulation dans la société et de s’interroger sur la nature symbolique de la relation qui se noue entre donateurs et donataires. Dépouillé de ses habits juridiques, le don d’archives ou de bibliothèques se révèle partiellement singulier. Le donateur s’y défait d’un bien en faveur d’un bénéficiaire collectif et anonyme ; l’établissement bénéficiaire est réellement le médiateur du don, lieu de conservation et de transmission de l’objet donné vers son destinataire réel, le public.

Avec le soutien de l’université d’Angers.

Sommaire : 

  • Offrir/recevoir un récit
  • S’inscrire dans un espace intellectuel et social
  • Coconstruire une politique documentaire

Bénédicte Grailles est maître de conférences en archivistique.

Patrice Marcilloux est professeur des universités en archivistique.

Valérie Neveu est maître de conférences en bibliothéconomie.

Véronique Sarrazin est maître de conférences en histoire moderne.

Tous enseignent à l’université d’Angers et sont membres du laboratoire Temos (Temps, mondes, sociétés ; CNRS Fre 2015).

Domaines : Histoire | Archives, histoire et société
Histoire | Histoire contemporaine

Collection : Histoire

 


Vous aimerez aussi...