« Tu sais ne pas être injuste » : Justice et procès dans les Euménides d’Eschyle

Croire que l’on pourrait tirer du procès d’Oreste dans les Euménides des enseignements valables et pertinents sur le sens et la pratique ordinaires de la justice à Athènes peut paraître de prime abord assez naïf. Pour le dire autrement, s’il fallait donner un qualificatif au procès d’Oreste dans les Euménides, il est improbable que l’on choisisse celui de « réaliste ». Car, par bien des aspects, c’est à une œuvre de justice tout à fait spéciale que nous avons affaire : les plaignantes sont les Érinyes, créatures monstrueuses venues d’un fonds mythologique extrêmement ancien ; l’accusé est Oreste, meurtrier matricide, issu de la famille largement dysfonctionnelle des Atrides et enfin le défenseur d’Oreste est Apollon lui-même qui alterne dans son plaidoyer des arguments de bon aloi et des intimidations à peine voilées à l’endroit des Érinyes1, usant sans vergogne de son statut supérieur de dieu olympien.[…]

Lire la suite de cet article de Nicolas Boulic sur Criminocorpus

Lire la présentation du dossier sur Criminocorpus.



Citer ce billet
Marc Renneville (2013, 15 janvier). « Tu sais ne pas être injuste » : Justice et procès dans les Euménides d’Eschyle. Criminocorpus. Consulté le 18 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/nd2y

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search