« Ils sortiront des hommes ». Les enfants du pénitencier de l’Ilet à Guillaume (île de la Réunion) 1864-1879

« Le bâtiment qui contient la chapelle, les classes et le dortoir est un véritable monument. À droite, encore une autre construction presque aussi remarquable et plus loin derrière une basse-cour, l’étable, la porcherie, une installation gigantesque en un mot. D’un autre côté des terrasses immenses pour le jardinage, une conduite d’eau considérable, une scierie puis toute la montagne cultivée, couverte de grands arbres et plantée de café. Tout cela s’est fait et se continuait par l’activité et la persévérance des pères du Saint-Esprit. On leur avait confié la direction du pénitencier. Les enfants sortaient de leurs mains après avoir été parfaitement traités au point de vue matériel, au point de vue moral, ils recevaient l’éducation religieuse et professionnelle que tout le monde peut encore apprécier et qui vaut, certes, celle qu’on aurait pu leur offrir dans les bagnes de la geôle. »

Pour en savoir plus lire l’article de Bruno Maillard dans la revue Criminocorpus.

[illustration en Une : Dessin de Mettois d’après une photographie de M. Bévan. Extrait de Louis Simonin, Voyage à l’île de la Réunion, Paris, 1861.]

L’histoire épouvantable des petits enfants bagnards de l’Ilet à Guillaume

Le bagne pour enfants de l’Ilet à Guillaume | – Réunionnais du monde

Les petits enfants bagnards de l’Ilet à Guillaume – Zinfos974

Les petits enfants bagnards de l’Ilet à Guillaume – Zinfos974


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Philippe Poisson (18 septembre 2018). « Ils sortiront des hommes ». Les enfants du pénitencier de l’Ilet à Guillaume (île de la Réunion) 1864-1879. Criminocorpus. Consulté le 13 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/ndil


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search