Acteurs, pratiques et représentations de la sécurité. Gendarmerie, Police, Brigades de pompiers, Douanes, Justice, Armée et société (XIXe-XXIe siècles)

Acteurs, pratiques et représentations de la sécurité. Gendarmerie, Police, Brigades de pompiers, Douanes, Justice, Armée et société (XIXe-XXIe siècles)

Sorbonne-Université – Centre d’Histoire du XIXe siècle (Paris I – Paris-Sorbonne) – Séminaire Master-Doctorat – Pr. Arnaud-Dominique HOUTE – Pr. émérite Jean-Noël LUC Arnaudhoute@aol.com – jnoel.luc@gmail.com Maison de la recherche – 28 rue Serpente, Paris VIe – mardi 17h-19h, salle D116.

Ouvert en 2000, le séminaire de la Sorbonne poursuit trois objectifs.

– Étudier l’histoire, longtemps négligée par les chercheurs, de la Gendarmerie, une force militaire et policière originale, actrice essentielle de la sécurité et composante du système de défense.

– Élargir les travaux à la Police nationale et aux autres institutions (civiles ou militaires, publiques ou privées, professionnelles ou informelles) qui contribuent à la sécurité, intérieure et extérieure, afin de participer au décloisonnement des recherches et à une meilleure compréhension de l’histoire de la sécurité, en France et à l’étranger.

– Contribuer à la connaissance des peurs et des réalités criminelles, de leurs perceptions médiatiques et de leur traitement judiciaire.

25 septembre – Séance d’ouverture – Penser la police à l’heure #metoo

Des policiers qui jugent des « relations ». Les enquêtes policières pour viols et agressions sexuelles (Dr Océane PERONA, sociologue, CESDIP)

2 octobre – Commencer une recherche historique (1) : l’exploration de la bibliographie (Pr A.D. HOUTE, Centre d’Histoire du XIXe siècle)

9 octobre – Commencer une recherche historique (2) : la découverte des sources (Pr A.D. HOUTE)

16 octobre – La liberté de manifestation – 3e journée des Libertés, organisée par la Pr Agrégée de Droit Public Roseline LETTERON (Centre d’Histoire du XIXe siècle – Centre Thucydide. Analyse et recherche en relations internationales) – Sorbonne, salle Louis-Liard, 9h30-18h.

23 octobre – Les rapports de genre saisis par le droit

La paix des ménages ? Les violences conjugales en France, XIXe-XXIe siècles (Dr Victoria VANNEAU, Mission Droit et Justice)

6 novembre – Comment une crise sécuritaire devient un fait médiatique

La poudre et le papier. Gendarmes, policiers, anarchistes et journalistes – France, fin XIXe siècle (Dr Laurent LOPEZ, commandant de gendarmerie chargé de recherche en histoire, Service historique de la Défense, SHD – CESDIP)

13 novembre – L’armée, actrice du renseignement ?

La surveillance militaire des populations états-uniennes au XXe siècle (Dr Alexandre RIOS-BORDES, maître de conférences, Université Paris-Diderot)

20 novembre – Radiographie de la gestion de la dangerosité

La relégation des récidivistes en Guyane (XIXe-XXe siècles) : enjeux politique, pénal et colonial d’une loi d’exception (Dr. Jean-Lucien SANCHEZ, chargé de recherche en histoire, ministère de la Justice, CLAMOR-CESDIP)

27 novembre – La force publique italienne face aux nouvelles menaces

La lutte des carabiniers contre le crime organisé et le terrorisme : organisation, doctrine et actions du Raggruppamento operativo special, ROS (chef d’escadron Onofrio PANEBIANCO)

4 décembre – Les espaces coloniaux, laboratoire du maintien de l’ordre

Quels acteurs pour maintenir l’ordre colonial au Maroc, des débuts des protectorats aux Fronts populaires ? Regards croisés franco-espagnols (Steve BESSAC-VAURE, doctorant, Université Blaise-Pascal, Clermont-Ferrand)

11 décembre – De l’autre côté de la barricade

Les mouvements révolutionnaires et les armes dans la France des XIXe et XXe siècles (Éric FOURNIER, maître de conférences HDR, Université Paris I, Centre d’Histoire du XIXe siècle)

18 décembre – À mi-parcours du mémoire : organiser et exploiter la documentation (Pr A. HOUTE)


Vous aimerez aussi...