Parution : La justice dans ses décors (XVe-XVIe siècles)

Christian-Nils Robert vient de publier :  La justice dans ses décors (XVe-XVIe siècles) aux Editions Droz, 2006, 112 p.

4e de couverture :

Alors que l’allégorie statuaire de la Justice s’affirmait publiquement sous des atours susceptibles d’engendrer quelques doutes quant à ses intentions (yeux bandés, glaive et balance, genou dénudé), dès le XVe siècle, à travers l’Europe médiane, le décor des salles de Justice puise largement son inspiration dans le registre des images religieuses : Crucifixion, Jugement dernier, Suzanne et les Vieillards, Jugement de Salomon.

Quand la justice sort des églises pour devenir l’une des institutions les plus puissantes de l’Etat moderne, elle emporte avec elle tout un répertoire iconographique qui en atteste encore la filiation. Puis, avec la laïcisation du décor des salles de Justice, des représentations picturales anachroniques, antiquisantes et légendaires tendront à fixer une justice d’un âge révolu, tout en donnant figure aux vertus civiques de ceux qui vont jouer (sur) la scène judiciaire, ces magistrats tourmentés par la pesanteur de leurs charges.

La table des matières est accessible en fichier attaché.

Fichier attaché : tdm_justice_dans_ses_decors.pdf



Citer ce billet
Marc Renneville (2006, 9 juin). Parution : La justice dans ses décors (XVe-XVIe siècles). Criminocorpus. Consulté le 17 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/nctt

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search