Des lycéens de la Somme refusent d’étudier un livre traitant de la guerre d’Algérie

Akli Tadjer, auteur du livre Le porteur de cartable, a posté sur sa page Facebook le mail d’une professeure de français d’un lycée de la Somme. Elle y expose le comportement et les réflexions racistes de ses élèves à propos de son livre : l’ouvrage traite des conséquences de la guerre d’Algérie.

“Il y a eu une levée de bouclier de certains élèves car l’auteur n’est pas Français”“l’histoire ne concerne pas la France”“un élève a refusé de lire pour ne pas prononcer le mot Messaoud”… 

Ces phrases sont celles d’une professeure d’un lycée de la Somme. Dans le cadre de ce qu’on appelle un parcours de lecture, elle a choisi Le Porteur de cartable, un roman de l’auteur français Akli Tadjer. Un auteur avec lequel l’enseignante a organisé une rencontre : ses élèves doivent échanger avec lui sur son livre le 16 novembre prochain dans une librairie de Chaulnes…

 Par Jennifer Alberts – Publié le 28/09/2018 à 18:22

Pour en savoir plus sur le site de France3