Il y a 100 ans, les premiers prisonniers arrivaient au camp d’internement de Spirit Lake en Abitibi

Il y a 100 ans, les premiers prisonniers arrivaient au camp d’internement de Spirit Lake en Abitibi

Les amants maudits de Spirit Lake, le roman de Claire Bergeron sortira en France chez de Borée au printemps prochain

Au début de la première Grande Guerre, poussé par la xénophobie croissante de la population, le gouvernement canadien érigea vingt-quatre camps de détention à travers le pays, dont celui de Spirit Lake, en Abitibi. Des Turcs, des Allemands, mais surtout des Ukrainiens y furent détenus. Deux seulement parmi ces camps purent accueillir les familles des prisonniers, et Spirit Lake fut l’un d’eux. C’est autour de ce site peu connu que Claire Bergeron a choisi de camper ce roman captivant, instructif et émouvant.
Résumé

Contraints de quitter l’Ukraine en 1914, c’est vers une terre de liberté que croyaient voguer la jeune Alyona Loveneck, une violoniste prodige, et son frère Vitaly. Mais à leur arrivée au Canada, la guerre est déclarée et ils se retrouvent parmi les familles des prisonniers au camp de Spirit Lake. Trahie, dépouillée de ses biens, Alyona doit y prendre des décisions qui changeront à jamais le cours de son destin. Malgré tout, quand elle fait la connaissance d’Alexandre Lavallière, elle est forcée d’admettre que, derrière la guerre qui fait rage, il y a encore des gens heureux. Dans le tourbillon des événements qui bouleversent sa vie, a-t-elle toujours le droit de rêver ? Son amour interdit, dévoilé à la face du monde, devient source de mépris. Dans l’esprit des gens, Alexandre et elle sont désormais des amants maudits … Christophe Matho

Il y a 100 ans, les premiers prisonniers arrivaient au camp d’internement de Spirit Lake en Abitibi …

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/701890/camp-spirit-lake-100-ans-amos-abitibi


Vous aimerez aussi...