Après le Bataclan, une guérison par l’image

  • Date de parution : 19/09/2018 – « Grâce au dessin, j’ai retrouvé un avenir, j’ai retrouvé un sens à ma vie. Et on a tous besoin de cet avenir, on a tous besoin d’un sens à notre vie. J’aimerais bien qu’on travaille, ensemble, humains, pour le retrouver. » Fred Dewilde

Fred Dewilde est un homme de la résilience. Il a vécu de l’intérieur les attentats qui ont plongé la France dans un état de sidération. Quelques mois après l’attaque du Bataclan, il tente de renouer avec une vie familiale heureuse et légère. Cependant, l’annonce des attentats de Nice le replongent dans la peur mais aussi le refus de la haine. C’est par le dessin de Fred Dewilde a choisi d’exprimer les échos et les mécanismes du traumatisme.

Pour lui, et plus encore pour ses enfants, il raconte la douleur qui envahit les victimes de cette guerre d’un genre nouveau… Profondément blessé, il lutte contre le désir de vengeance. Chaque planche de cette bande dessinée donne à voir toute l’humanité d’un des survivants du terrorisme contemporain.

Éditeur : Belin

Vendredi 12 oct. 2018 de 11:30 à 12:30  Hôtel de ville, Salle Malfray

Après le Bataclan, une guérison par l’image – Intervenants : Fred Dewilde est dessinateur et auteur de BD. Sa bande dessinée Mon Bataclan s’est vendue à plus de 9 000 exemplaires. – Denis Peschanski est directeur de recherche au CNRS. Spécialiste de la Seconde Guerre mondiale et des questions mémorielles, il préside les conseils scientifiques du mémorial de Caen et du Mémorial du Camp de Rivesaltes. Il est directeur de la nouvelle collection « Contemporaines » aux Editions Belin. – Historien, Sociologue et directeur du programme « 13 novembre ».


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.