96 – Portrait du jour : Florence Roche-Barthélémy, professeure d’histoire et auteure du roman « Les parfums d’Iris »

« … Mais revenons à l’œuvre de Florence Roche. Une fois sa thèse de DEA terminée, elle garde l’envie de rédiger. Tout en enseignant, elle utilise ses connaissances historiques, et son savoir-faire en matière de recherches historiques pour écrire des romans à la fois régionalistes et historiques durant ses vacances. Elle ménage toujours le suspense, construit des intrigues solides et vraisemblables, ou les secrets de famille. Deux de ses derniers romans ont reçu des prix littéraires… »

Le Carnet de l’histoire de la justice, des crimes et des …développe la rubrique Portrait du jour – Criminocorpus  et ouvre ses pages aux fidèles lecteurs du site.

Pour notre 96ème Portrait du jour – Criminocorpus nous recevons Florence Roche-Barthélémy, professeure d’histoire et auteure du roman Les parfums d’iris  : un roman au parfum tenace et envoûtant sur l’univers magique des parfumeurs auquel se mêlent les notes troubles d’une famille au passé chargé de secrets qui côtoient l’horreur de l’idéologie nazie, notamment les Lebensborn (maternités dédiées à la reproduction de « la race aryenne » )…

Bienvenue Florence sur le très prisé carnet Criminocorpus. Ph.P.

_________________________________________________________________________________________________________________________________________

Biographie Florence Roche – Née en 1972 au Puy-en-Velay, en région AURA, Florence Roche, épouse Barthélémy partage son temps entre l’écriture, sa vie de famille (elle vit avec ses trois filles et son mari en Haute-Loire) et son métier de professeure d’histoire.

Dès l’enfance, épaulée et attachée à sa grand-mère maternelle institutrice, elle découvre Maupassant, et dévore les romans classiques. Encore aujourd’hui, elle lit beaucoup, ayant un faible pour Olivier Adam, Michel Bussi, Delphine de Vigan et Valérie Perrin. Mais bien des romans peuplent sa bibliothèque. « On ne peut pas être écrivain si on ne lit pas ce que font nos confrères ou consœurs. La lecture entretient notre écriture. L’un ne va pas sans l’autre » d’après Florence. Mais revenons sur sa carrière.

Après avoir étudié à l’Université d’Histoire de Saint-Étienne, puis à Lyon, elle s’est installée à Paris pour enseigner pendant trois années. Puis elle est revenue au Puy-en-Velay en 1999, où elle exerce dans l’enseignement public -elle est très attachée à la laïcité et à la mixité sociale-, au collège Lafayette du Puy-en-Velay. Elle y est en outre coresponsable de la section Croix-Rouge (115 élèves inscrits sur un total de 500), la première de France, ouverte en 2017, avec l’appui de son principal, M. Forestier et de la CPE Mme Eyraud. Les élèves s’inscrivent volontairement dans cette section pour participer à des opérations de solidarité avec la Croix-Rouge, pour se former au secourisme et pour participer aux grandes commémorations de l’histoire de France. L’aventure a fait des émules. Une vingtaine de sections Croix-Rouge ont ouvert sur l’exemple de celle du collège Lafayette depuis deux ans. C’est une grande joie pour notre établissement, assure Florence.

Mais revenons à l’œuvre de Florence Roche. Une fois sa thèse de DEA terminée, elle garde l’envie de rédiger. Tout en enseignant, elle utilise ses connaissances historiques, et son savoir-faire en matière de recherches historiques pour écrire des romans à la fois régionalistes et historiques durant ses vacances. Elle ménage toujours le suspense, construit des intrigues solides et vraisemblables, ou les secrets de famille. Deux de ses derniers romans ont reçu des prix littéraires.

Elle a débuté en littérature en 1999 avec un roman social, « l’Emmuraillé » (éditions Actes graphiques). Ensuite, elle a publié neuf romans aux éditions de Borée. Elle est entrée en 2015 aux éditions Calmann-Levy. Désormais, elle vient d’intégrer la prestigieuse collection « Terres de France » des Presses de la Cité qui l’accueillent pour développer le meilleur de son style et de son imagination. Elle est accompagnée de sa toute première éditrice : Clarisse Enaudeau, conseillère précieuse et amie de longue date, directrice littéraire aux Presses de la Cité.

Bibliographie :

-L’Emmuraillé, actes graphiques, 1999

-Les Monts de Résistance (2001), De Borée

-Au secours mémé (2002) kindle amazon

-Les Fruits de la Liberté (2004), Souny ; réédition De Borée

-Les Hautes Terres (2009), De Borée

-L’Honneur des Bories (2010), De Borée

-L’Héritage maudit(2011) De Borée

-La Trahison des Combes (2012) De Borée

-Le Dernier des Orsini (mai 2013) De Borée

-L’Héritière des anges (septembre 2013), collection « terre de femmes », De Borée.

-La Bastide du colonel (février 2014), De Borée et en avant-première aux Editions France Loisirs (2013)

-Les Carnets d’Esther (septembre 2014), collection « terre de femmes », De Borée et en avant-première aux Editions France Loisirs (mars 2014).

-La terre des Falgères, (2015), éditions Calmann-Levy

-L’école du lac (2016), prix Lucien Gachon, éditions Calmann-Levy. Prix Lucien Gachon

-La réfugiée du domaine, éditions Calmann-Lévy, 2017, prix du grand St Emilionnais

-Philomène et les siens, éditions Calmann-Lévy, janvier 2018

-Les parfums d’Iris, éditions Presses de la Cité, octobre 2018, qui connaissent un début très prometteur avec déjà de belles critiques et de belles ventes.

-Les carnets d’Esther, réédition en octobre 2018, dans la collection « Trésor de France ».

Un prochain roman est déjà prêt, dans un style différent. Un roman plus jeune, accrocheur, mêlant deux époques que l’on suit l’une après l’autre au fil de la lecture.

Florence Roche cherche à renouveler ses sujets, ses cadres, ses thèmes pour éviter de lasser les lecteurs et de s’enfermer dans un genre. Vous pouvez consulter sa bibliographie sur son site internet : www.florence.roche.auteure.net

Florence Roche-Barthélémy Romancière | Facebook

https://www.facebook.com/florence.barthelemyroche

Florence est très sensible aux retours de ses lecteurs et lectrices sur facebook. N’hésitez pas à la demander en amie. Elle répond à tous.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.