Giono et Welles dans l’affaire Dominici

Le 5 août 1952, trois touristes anglais, dont une fillette de dix ans, sont assassinés à Lurs. Le propriétaire de la terre sur laquelle campait la famille Drummond, Gaston Dominici, est condamné à mort lors d’un procès retentissant : le crime est à la fois atroce et mystérieux.

Un documentaire de Stéphane Bonnefoi. Réalisation : Jean-Philippe Navarre. Prise de son et mixage : Julien Doumenc. Archives INA : Stéphanie Place. Documentaliste : Colette Ducarre

Loin du tapage médiatique – qui divise la France, et des comptes rendus hâtifs des journalistes, deux artistes suivent de près l’enquête et le procès : l’écrivain Jean Giono et le cinéaste Orson Welles. Le livre et le film (inachevé) qu’ils tirent de ce fait divers représentent plus qu’un témoignage : la peinture sans concession d’une région oubliée de France, bien plus que celle d’un paysan-assassin…

Pour en savoir plus lire le billet publié le 30 avril 2017 sur le site de l’émission de France culture


Citer ce billet
Philippe Poisson (2018, 21 octobre). Giono et Welles dans l’affaire Dominici. Criminocorpus. Consulté le 24 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ndj3

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search