La prison de Cahors deviendra-t-elle un hôtel de luxe chinois ?

Sous peu, la maison d’arrêt, censée fermer avant l’été, sera à vendre comme tant d’autres bâtiments publics en France où l’Etat est en quête d’argent frais.


Des investisseurs chinois ont manifesté leur intérêt pour acheter à l’Etat français la prison de Cahors, réputée la plus vieille en France, et la transformer le cas échéant en hôtel restaurant haut de gamme.
« Quand je l’ai visitée moi-même, quand je me suis retrouvé dans une de ces cellules avec vue sur le Lot, une vue magnifique… le concept de l’hôtellerie vient rapidement à l’esprit » déclare le préfet
Cette rareté n’est pas encore sur le marché immobilier. Cela « n’empêche pas d’activer les réseaux et c’est vrai que le concept de l’hôtellerie haut de gamme, avec spécialités gastronomique et oenologique, peut séduire des investisseurs étrangers. Il se trouve qu’on a eu une ouverture sur des Chinois qui ont posé des questions (…) On a une piste chinoise », ajoute le préfet.
Affaire à suivre …