105 – Portrait du jour : Jean-François Alonzo, un formateur passionné par l’histoire de son institution

« … Jean-François Alonzo se considère comme un simple maillon d’une formidable chaîne qui perpétue la mémoire pénitentiaire dont les vertus à ses yeux sont multiples : faciliter l’intégration des nouveaux personnels et faire connaître une histoire souvent méconnue à des partenaires institutionnels et au grand public… »

Le Carnet de l’histoire de la justice, des crimes et des …développe la rubrique Portrait du jour – Criminocorpus  et ouvre ses pages aux fidèles lecteurs du site.

Après Paul Mbanzoulou, Jacques Garçon, Jean-Michel Armand, Jean-Lucien Sanchez et Isabelle Brunet la rédaction du carnet criminocorpus reçoit pour son 105ème portrait du jour, Jean-François Alonzo, formateur CRHCP  à la Direction de la Recherche et de la Documentation à l’Ecole nationale d’Administration Pénitentiaire.

Avec le départ de l’ENAP en 2008 du duo d’enfer Marc Renneville et Philippe Poisson, Jean-François Alonzo « s’approprie » les enseignements d’Histoire et marque sa présence au sein de l’Ecole en étant associé à de nombreux projets au fil des années …

Sportif accompli,  il représente aussi l’ENAP dans de nombreuses manifestations sportives en participant notamment au Marathon de New York et de Paris …

Bienvenue Jean-François sur le site du carnet criminocorpus, le seul site qui décoiffe même par temps de brouillard ! Ph.P.

______________________________________________________________________________________

« Jean-François Alonzo, un homme passionné par l’histoire de son institution

Véritable amoureux de l’histoire de son institution qu’il a intégrée il y a plus de 30 ans, Jean-François Alonzo, formateur au Centre de ressources sur l’histoire des crimes et des peines (CRHCP) à l’Ecole nationale d’administration pénitentiaire d’Agen, s’efforce de transmettre sa passion lors des enseignements dispensés en formation initiale et continue à l’Ecole nationale d’administration pénitentiaire et de conférences animées auprès des services déconcentrés de l’administration pénitentiaire (directions interrégionales et établissements pénitentiaires) ou d’institutions partenaires (ENM, universités…).

Co-créateur en 2013 de l’Espace pédagogique historique « Pierre Cannat », il le fait découvrir depuis à des publics pénitentiaires et extérieurs (collégiens, lycéens…) en animant des visites commentées.

Enap – l’Espace pédagogique Pierre Cannat

Mais ses tâches ne s’arrêtent pas là. Il accompagne la fermeture des établissements pénitentiaires en accomplissant des pré-inventaires d’objets et de documents, des reportages audiovisuels et photographiques et des dossiers documentaires historiques. Il réalise enfin des entretiens audiovisuels de personnels pénitentiaires, en retraite ou en activité. Ses travaux permettent la préservation de la mémoire pénitentiaire et l’enrichissement des divers fonds documentaires et muséologiques de l’Enap (documents, objets, photos…).

Il a coécrit ou écrit plusieurs ouvrages et articles retraçant l’histoire de l’institution. Son dernier livre, publié en octobre aux Presses de l’Enap, retrace l’histoire de la formation des personnels pénitentiaires depuis le 19ème siècle. Il comprend de nombreuses illustrations inédites (325) et près de 300 témoignages émanant de plus de 150 personnes. »

Jean-François Alonzo se considère comme un simple maillon d’une formidable chaîne qui perpétue la mémoire pénitentiaire dont les vertus à ses yeux sont multiples : faciliter l’intégration des nouveaux personnels et faire connaître une histoire souvent méconnue à des partenaires institutionnels et au grand public.

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.