Première Guerre mondiale : ces Asiatiques venus au front

                             Soldats siamois en route pour le Front, août 1918.

Pendant la Première Guerre mondiale, quelque 2 millions d’Asiatiques sont venus grossir les rangs sur le front en Europe et au Moyen-Orient. Ces soldats de l’ombre ont non seulement combattu mais ils ont aussi servi de main-d’œuvre dans les usines, notamment en France. Des expériences qui changèrent leur vie mais aussi leur vision du monde et qui contribuèrent à déclencher la décolonisation, comme l’explique l’historienne Claire Tran le 09.11.2018.

© DR
Claire Tran

Claire Tran dirige l’Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine (Irasec),  à Bangkok, en Thaïlande. Elle est spécialisée sur l’histoire de l’Asie du Sud-Est et du Viêt Nam contemporain en particulier.

Pour en savoir sur le site le journal cnrs


Vous aimerez aussi...