« Moira » de John C. Patrick aux Kyklos Editions

1955. Un homme politique influent confie à Philippe Reuben, ancien Jedburgh, capitaine dans une unité parachutiste en Indochine, la tâche de démasquer les responsables d’une filière de prostitution située en Afrique du Nord alimentant des maisons closes clandestines en métropole. Ébranle dans ses convictions profondes du fait de ses liens étroits avec les services secrets, confronté aux événements tragiques de la guerre d’Algérie, sa traque le conduira jusqu’à Dallas lors d’une journée funeste de novembre 1963.

Reuben devra faire face à des choix cruels tout en restant fidèle aux amitiés forgées dans les combats de la Résistance et de la guerre d’Indochine.

Une plongée en apnée dans les méandres de la guerre d’Algérie, au travers d’épisodes peu connus du grand public, instigués par ces hommes de l’ombre qui font vraiment l’Histoire.

Crédit photo – Brigitte Ourlin

John C. Patrick – J’ai toujours été professeur dans le secondaire depuis 1974 à Angers. Fermez le ban. 

J’ai fait mienne une devise d’Épicure : « Cache ta vie ».

Hélas, pas de vie mystérieuse, interlope, ni de services spéciaux, mais je me rattrape dans la fiction !

Le crépuscule des hyènes est paru en avril 2011 

Moïra est paru en décembre 2013 

Styx Station est paru en août 2018 

Du même auteur :

L’ombre de Némésis, Atout Éditions, 2003

Dies irae, Atout Éditions, 1999 – Réédition chez Lokomodo, 2013.

Pitié pour les vivants, Éditions Clô, 1995

Kyklos Editions