L’épouvantable postérité du vampire de Montparnasse, profanateur de sépultures

Le sergent Bertrand surpris en plein forfait, extrait de la revue Détective, 3 septembre 1936 – source : Bibliothèques spécialisées de Paris

Entre 1848 et 1849, un mystérieux profanateur de sépultures se rend dans les cimetières parisiens pour déterrer, mutiler et violer des cadavres. Lors de son arrestation, le public découvre médusé qu’il s’agit d’un jeune sergent nommé François Bertrand.

Le 3 août 1848, on lit dans Le Siècle cette histoire digne d’un roman d’horreur, survenue au cimetière Montparnasse, dans le 14e arrondissement de Paris :

« Le cimetière Montparnasse a été, la nuit dernière, le théâtre d’une horrible profanation, et c’est, à ce qu’on suppose, quand l’orage éclatait avec force, et à la lueur funèbre des éclairs, que se seraient passés les monstrueux détails que nous allons raconter…

Pour en savoir plus lire le billet publié par Pierre Ancery le 26 novembre 2018 sur le site de Retronews


Vous aimerez aussi...