Richard Wetzell (ed.), Crime and Criminal Justice in Modern Germany (compte rendu de Grégory Salle)

Cet ouvrage collectif témoigne de la richesse des travaux actuels relatifs à un thème de recherche que le coordinateur, l’historien Richard Wetzell, a nettement contribué à développer depuis son premier livre Inventing the Criminal (2000), une histoire de la criminologie allemande entre 1880 et 1945. Une quinzaine d’années plus tard, et six ans après un précédent ouvrage collectif, dirigé avec Peter Becker, offrant une approche internationale de la criminologie (y contribuaient côté français Philippe Artières, Martine Kaluszynski, Laurent Mucchielli et Marc Renneville), Crime and Criminal Justice in Modern Germany, issu de journées d’étude qui eurent lieu en 2001, s’impose comme une référence en la matière. Réunissant des contributions fouillées reposant pour beaucoup sur un travail d’archives, il constitue désormais la porte d’entrée la plus commode concernant ce domaine, quitte à remonter le temps pour découvrir ensuite, à partir de là, des travaux pionniers1. On profite, de ce point de vue, d’une riche bibliographie de plus de vingt pages – on remarque tout de même une ou deux absences quelque peu étonnantes, comme le fait que le Political Justice d’Otto Kirchheimer (1961) n’y figure pas, alors même que le thème est ici régulièrement soulevé – complétée par un utile index…

Lire la suite de ce compte rendu de Grégory Salle sur Criminocorpus.

 


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Sophie Victorien (29 octobre 2014). Richard Wetzell (ed.), Crime and Criminal Justice in Modern Germany (compte rendu de Grégory Salle). Criminocorpus. Consulté le 19 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/nd6d


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search