Crise des otages de Téhéran : au cœur des négociations secrètes

Les 52 otages américains, libérés de l’ambassade à Téhéran, posent le 25 janvier 1981 © AFP / UPI

Aujourd’hui dans Affaires sensibles : la prise d’otages à l’ambassade américaine de Téhéran ! Invité Louis Amigues, premier conseiller à l’ambassade de France à Téhéran au moment des faits en novembre 1979.

Le 4 novembre 1979, plusieurs centaines d’étudiants iraniens prennent d’assaut l’enceinte diplomatique des États-Unis, située au cœur de la capitale.

En l’espace de quelques heures, les jeunes assaillants se rendent maître des lieux, ils font prisonniers les 66 membres de la délégation, arrachent le drapeau américain et le brûlent à même le sol. Le soir-même face aux caméras de télévisions, les étudiants annoncent qu’ils ne libéreront les otages que lorsque les Etats-Unis accepteront de renvoyer le Shah en Iran, afin qu’il y soit juger.

C’est le début d’un bras de fer diplomatique entre Washington et Téhéran …

Après le récit, nous recevrons un invité exceptionnel en la personne de l’ancien ambassadeur Louis Amigues : premier conseiller à l’ambassade de France à Téhéran au moment des faits, il a rencontré les otages américains durant leur captivité. Il reste aujourd’hui un témoin privilégié de toute cette affaire.

AFFAIRES SENSIBLES du mardi 4 décembre 2018 par Fabrice Drouelle

Pour en savoir plus et écouter le document sonore sur France Inter

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.