Dorothea Lange, la photo comme précieux outil de lutte politique

Famille d’ouvriers agricoles, sept enfants affamés, 1936• Crédits : Dorothea Lange ©Musée du Jeu de Paume

Dorothea Lange, pionnière de la photographie documentaire, a pointé son objectif sur les conséquences de la « Grande Dépression » aux États-Unis. Des réfugiés climatiques, des caravanes de migrants, la misère économique : les clichés résonnent avec notre époque.

A l’occasion de l’exposition  » Dorothea Lange, Politiques du visible « , au Musée du Jeu de Paume jusqu’au 27 janvier 2019, entretien avec la commissaire de l’exposition, Pia Viewing.

Cela faisait vingt ans qu’une exposition n’avait pas été consacrée à l’auteure de l’iconique Migrant Mother. Le Musée du Jeu de Paume (Paris) rend hommage à Dorothea Lange, la photographe emblématique de la Grande Dépression aux Etats-Unis, avec un focus inédit ; son travail sur les Américains d’origine japonaise internés après l’attaque de Pearl Harbor. Eclairage avec Pia Viewing, commissaire de l’exposition…

Pour en savoir plus lire le billet publié et écouter le document sonore sur le site de l’émission France culture


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.