L’Épuration en France (Marc Bergère)

L’épuration a eu lieu en France dans un temps éminemment troublé, marqué par le basculement soudain de l’Occupation à la Libération.

Si, sans conteste, l’été 1944 est l’été de tous les dangers, favorisant la confusion entre justice et vengeance, l’État reprend vite son droit et ses droits. L’épuration légale qu’il instaure, conçue pour toucher le plus grand nombre, devient dès lors un phénomène social d’ampleur. Il a concerné, sous différentes formes, près de 500 000 Françaises et Français.

Très vite, il est pourtant apparu aux nouvelles autorités que l’épuration devait avoir des limites, et surtout un terme. Une dimension souvent sous-estimée qui a creusé un écart entre sanctions prononcées et sanctions subies. Dans ces pages, Marc Bergère montre combien l’épuration fut sans doute plus violente, plus profonde et plus durable qu’on ne l’a longtemps pensé.

Maître de conférences en histoire contemporaine à l’université Rennes 2, Marc Bergère est spécialiste de l’histoire de l’épuration en France, sujet auquel il a déjà consacré plusieurs ouvrages.

Collection : Que sais-je ?
Discipline : Histoire et Art
Catégorie : Livre
Date de parution : 21/11/2018

Vous aimerez aussi...