« Azor » : une opérette policière pop-rock qui a du chien

RUBRIQUE ŒIL EN EVEIL

« Azor » : une opérette policière pop-rock qui a du chien

Théâtre Athénée – Louis- Jouvet jusqu’au 13 janvier 2019

Azor, est une délicieuse comédie musicale policière oubliée de l’entre-deux guerres, créée en 1932 aux Bouffes Parisiens et composée par un bordelais Gaston Labaroche, avec un livret d’Albert Willemetz.

C’est l’ histoire d’un commissaire de police, séducteur et poète, affublé par ses subordonnés d’un surnom de chien, et qui tombe amoureux d’une jeune fille, croisée dans la rue, qui se révèle être la fille du Ministre de la Justice. Il est aussi poursuivi par sa maîtresse, une femme mariée, menaçant de le tuer s’il la quitte, mais aussi par une voleuse, femme d’un gangster. Pourquoi est-il contraint de s’enrôler dans la bande du redoutable Kiki-Le-Frisé ? Comment pourrait-il échapper à un mari jaloux et ravir son amoureuse pendant le bal masqué chez le Ministre ? Les comédiens-chanteurs de la Compagnie « Quand On Est Trois », sous la baguette du metteur en scène Stéphan Druet, un habitué des spectacles musicaux, et du pianiste et compositeur Emmanuel Bex, nous offrent une palette d’interprétations contemporaines et entraînantes, et un tourbillon de changements de costumes dans un rythme effréné. La partition musicale revue par Emmanuel Bex ajoute, au côté jazzy d’origine, une touche de pop-roc, de salsa et de bossa nova et dépoussière efficacement l’œuvre d’origine, tout comme la mise en scène flirtant avec le music-hall des années 70 et le cinéma des années 60. Bref, un spectacle de qualité et doucement irrévérencieux, nom d’un chien !

Krystyna Kowalska : En collaboration avec Philippe Poisson, Krystyna rédige régulièrement et officiellement une critique de littérature policière RUBRIQUE OEIL EN ÉVEIL sur le discret carnet criminocorpus. Pour en savoir plus sur Krystina :

https://criminocorpus.hypotheses.org/59672


Vous aimerez aussi...