Histoire des bagnes coloniaux : quatre nouveaux articles en ligne

Nous poursuivons sur le site Criminocorpus l’édition d’articles sur l’histoire des bagnes coloniaux. Seront successivement mis en ligne, ces prochains jours, jusqu’au lundi 27 novembre, les textes suivants :

– « Le rôle des Jésuites dans les débuts des « bagnes » coloniaux de Guyane » et « Les bagnes des Indochinois en Guyane ». Mme Danielle Donet-Vincent nous dévoile ici deux aspects méconnus de l’histoire pénitentiaire de la Guyane : la présence de la Compagnie de Jésus dans l’installation des bagnes de Guyane et l’existence tardive de camps pour les Indochinois, qui débute en 1931 et se termine avec le dernier rapatriement, en 1963… Ces deux textes sont aujourd’hui en ligne.

– « Surveillant militaire, j’ai vu la fin du bagne ». Ayant fait deux séjours en Guyane en 1945-47 puis 1950-52, M. Demaret est probablement le dernier personnel de surveillance pouvant témoigner directement des dernières années du bagne. Cet entretien contient de courts extraits vidéos. (en ligne mercredi 22 nov)

– « La loi de déportation politique du 8 juin 1850 : des débats parlementaires aux Marquises ». « Avant d’être la terre d’asile d’exilés volontaires de Gauguin à Jacques Brel, les Marquises furent entre 1850 et 1854 une terre de déportation politique. Dans quelles conditions, dans quelles circonstances cet archipel méconnu en France a-t-il pu être choisi par les dirigeants français pour devenir le lieu d’exercice de la déportation ? » Réponses de Louis-José Barbançon, dans cet article inédit. (en ligne lundi 27 nov)

Ces quatre nouveaux articles seront consultables à l’adresse suivante :
http://www.criminocorpus.cnrs.fr/rubrique.php3?id_rubrique=6


Vous aimerez aussi...