1925. Meurtres mystérieux chez les Indiens Osages

Croquis du chef des Indiens Osages par C.B.J. Ferret de Saint Menin

Ce soir : un thriller dans une réserve amérindienne de l’Oklahoma. Tom White, inspecteur du FBI en chapeau de cowboy, est envoyé de Washington pour mener l’enquête. 

Cette fiction de Marjorie Philibert relate l’enquête sur les meurtres commis sur nombre d’Amérindiens Osages en 1925, alors qu’ils étaient déplacés sur des terres recelant du pétrole. Pour commenter cette fiction, Stéphanie Duncan reçoit Marie-Claude Feltes-Strigler, spécialiste des études amérindiennes.

À la fin du XIXe siècle, le peuple des Osages aurait dû partager le sort des autres Amérindiens, décimés par trois siècles de défaites militaires, affamés par le massacre des bisons, privés de leurs terres, acculturés, infantilisés, parqués dans des réserves de misère, avec, pour avenir : opter pour l’American way of life, sinon (et encore mieux) mourir…

Les Osages furent donc relégués en Oklahoma. Mais, incroyable pied de nez du destin, les terres arides qu’on leur avait octroyées, qui devaient être leur tombeau, on découvre au tournant du siècle qu’elles recèlent un des plus gros gisements de pétrole des États-Unis.

Ces Indiens destinés à disparaître étaient soudain milliardaires ! Imaginez des Indiens dans des voitures de luxe, servis par des domestiques blancs…

C’est dans ce monde à l’envers que, dans les années 1920, une série de meurtres mystérieux terrorise la communauté Osage. Il faudra tout le talent de l’agent fédéral White pour résoudre l’affaire…

Notre invitée est Marie-Claude Feltes-Strigler, spécialiste des études amérindiennes, maître de conférences honoraire à l’université Paris III. Auteur du livre Les Indiens Osages, Enfants des Eaux du Milieu, publié aux éditions Nuage Rouge…

AUTANT EN EMPORTE L’HISTOIRE du dimanche 6 janvier 2019 par Stéphanie Duncan

Pour en savoir plus lire le billet publié sur le site de France inter


Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. KennyB dit :

    Pour ceux qui voudraient aller plus loin, lisez le très beau livre de David Grann, LA NOTE AMERICAINE, publié par les éditions Globe en mars 2018. Il s’agit là d’une oeuvre de non-fiction, comme on dit outre-Atlantique.