L’ascension de l’extrême droite au Brésil

Entré en fonction le 1er janvier, Jair Bolsonaro a été élu à la présidence du Brésil en dehors des grands partis et en dépit de ses outrances à répétition. Une conjonction de facteurs peut expliquer une élection qui compromet l’avenir de la démocratie dans le plus grand pays sud-américain.

Par Maud Chirio , le 8 janvier 2019 sur le site de  La vie des idees

Ancienne élève de l’ENS, agrégée et docteure en histoire, Maud Chirio est maître de conférences à l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée, spécialiste de l’histoire de la dictature militaire brésilienne, plus particulièrement des forces armées et de l’appareil répressif. Elle est notamment l’auteure de A política nos quartéis (Zahar, 2012), également publié aux PUR (La politique en uniforme, 2016) et aux Presses Universitaires de Pittsburgh (Pollitics in Uniform, 2018).


Vous aimerez aussi...