Les mauvaises herbes, l’enfer des femmes de réconfort coréennes pendant la Seconde Guerre mondiale

Raconter avec pudeur et pudeur, la vie d’une jeune adolescente prise dans les griffes de l’armée japonaise pour servir d’esclave sexuelle pendant la Seconde Guerre mondiale, est une gageure qu’a brillamment relevée Keum Suk Gendry-Kim dans Les Mauvaises herbes. 

Par Stéphane Dubreil

Lire la suite

Pour en savoir plus  sur le site de Cases d’histoire

Les mauvaises herbes. Keum Suk Gendry-Kim (scénario et dessin). Editions Delcourt. 480 pages. 29,95 €


Vous aimerez aussi...