Colère Jaune (15/15) : La violence est-elle la continuation de la politique par d’autres moyens ?

Depuis quelques mois, l’usage de la violence en toile de fond des revendications sociales s’est banalisé.• Crédits : Philippe Lopez

Un gilet jaune qui boxe des gendarmes à Paris. Un commandant de police qui frappe des manifestants visiblement pacifiques à Toulon. La violence imprègne les manifestations actuelles. Est-elle une forme d’expression politique ? Ou doit-on la dépasser pour pouvoir redonner sa place à la politique ?

INTERVENANTS :
  • maîtresse de conférences au département de science politique de l’université Paris VIII et membre du laboratoire CRESPPA-CSU.
  • Journaliste à L’Opinion et auteur du blog « Secret défense ».
  • maître de conférences en histoire contemporaine à Sorbonne-Université.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.