L’Empreinte (Alexandria Marzano-Lesnevich)

La troisième édition du Prix du Livre étranger JDD/France Inter a couronné Alexandria Marzano-Lesnevich pour son livre L’Empreinte publié chez Sonatine Éditions. À la croisée de l’autobiographie, du document journalistique et du roman noir, ce récit complexe a été salué par la critique et les lecteurs outre-Atlantique.

L’Empreinte n’est pas un livre comme les autres. Œuvre hybride relevant aussi bien du true crimeque du récit autobiographique, le premier livre d’Alexandria Marzano-Lesnevich a pourtant captivé les sept journalistes qui composent le jury du Prix du Livre étranger JDD/France Inter. Troisième lauréate après Hisham Matar et Paul Auster, l’autrice mêle dans L’Empreinte son histoire personnelle et celle de Rick Langley, pédophile et assassin de Jeremy Guillory, tué en 1992 à l’âge de 6 ans. Elle y raconte comment lors d’un stage dans un cabinet d’avocats représentant des individus accusés de meurtre, la découverte de l’affaire Langley l’a complètement déboussolée. Cette fille d’avocats, fervente opposante à la peine de mort, a réagi à l’inverse de ses convictions : pour elle, l’homme doit être exécuté. Croiser le chemin du pédophile a fait resurgir chez elle le souvenir de son grand-père, homme abusif qui l’a violée elle ainsi que sa sœur pendant une grande partie de leur enfance…

Pour en savoir plus sur https://www.lisez.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.