Raphaël Alibert, Garde des Sceaux dans le gouvernement Laval

La loi du 3 octobre 1940 et le statut des Juifs, par Jérôme Cotillon, invité de Christophe Dickès
Jérôme Cotillon présente le parcours politique de Raphaël Alibert dont le nom est associé à la Loi donnant un statut aux Juifs sous le premier gouvernement Laval. Pour son ouvrage consacré à la postérité du régime de Vichy, l’auteur, invité ici par Christophe Dickès, a reçu le Prix de l’Académie des Sciences morales et Politiques 2010.
A la fin de l’année 2010, deux découvertes ont marqué la recherche historiographique. Le premier document est une protestation morale du Maréchal Pétain datée de 1938, condamnant « les persécutions religieuses ou racistes » (le mot anti-juives » est biffé) de l’Allemagne hitlérienne dans le contexte de la Nuit de Cristal. Le second document est le texte de loi portant sur le statut des Juifs, annoté de la main même du Maréchal. Ce dernier document a été l’objet de nombreux commentaires. Il a aussi permis de mieux connaître un personnage complètement oublié de l’histoire nationale, Raphaël Alibert …
Jérôme Cotillon est diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris. Historien, il est l’auteur de nombreux écrits, articles ou ouvrages, sur la France de Vichy, dont Ce qu’il reste de Vichy (Armand Colin, 2003), primé par l’Académie des sciences morales et politiques. Il enseigne à l’université de Paris-III Sorbonne nouvelle et à Sciences Po. Il est en outre chargé de conférences à l’Université Paris XII, Paris-Est Créteil. Ses travaux portent essentiellement sur le régime de Vichy, la prise de décision en régime autoritaire, son personnel politique et sa haute administration. Il travaille également sur la droite et l’extrême-droite françaises ainsi que sur les formes d’euroscepticisme et d’europhobie au sein de l’Union européenne. Retrouvez Jérôme Cotillon sur Canal Académie en cliquant ici.
Pour en savoir plus sur le site de Canal académie

Vous aimerez aussi...