“Fausse note” (Guy Rechenmann)

Anselme, flic bordelais amoureux du bassin qu’il nous fait visiter, doit enquêter à partir d’un rêve, sans mobile et sans corps … y a-t-il vraiment eu crime ? Dans cette deuxième aventure d’Anselme Viloc, l’auteur déroule en parallèle à l’intrigue principale, un récit historique dont le lecteur se doute qu’il sera une clef essentielle à la résolution finale.

Anselme Viloc sévit à Castéja, le célèbre commissariat de Bordeaux. Un jour, il reçoit le témoignage loufoqued’un père déboussolé concernant la disparition de sa fille. Les indices sont rares et étrangement l’histoire d’un jeune violoniste virtuose va interférer dans ses recherches, convoquant une période dramatique de l’Histoire.Notion de bien, notion de mal ? La frontière est bien mince…Entre morts et disparitions l’enquêtes’avère sinueuse pour Anselme Viloc , le « flic de papier ».

Heureusement sa capacité hors norme d’écoute et d’attention aux petits détails va lui être précieuse. Tout au long du roman, le bassin n’est jamais loin, magnétique et apaisant , bien en vue depuis la cabane de pêcheurs qu’il occupe, face à l’Île aux oiseaux. Ce texte est un devoir de mémoire.

Date de parution : Février 2019

Écrivain et homme de télévision, Guy Rechenmann avoue être un rêveur et un poète. Le hasard, il n’y croit guère, préférant parler de coïncidences, son thème de prédilection…

Il attendra 2008 pour publier un recueil de poésies et de nouvelles « La Vague » (Ecri’mages). Suivront plusieurs romans dont Flic de papierFausse note, et A la place de l’autre (Prix virtuel du Polar 2016) aux éditions Vents Salés, dans lesquels apparaîtra Anselme Viloc, un flic atypique et obstiné qui lui permet de revisiter de façon inattendue le genre policier. Quatrième volet des aventures d’Anselme, Même Le Scorpion pleure, est son premier roman aux éditions Cairn.

Pour en savoir plus sur  : 8 – Portrait du jour : Guy Rechenmann et son « Anselme Viloc, un flic atypique et obstiné » :

https://criminocorpus.hypotheses.org/46741

JOHANNA MICHLER
Communication, référencement
communication@editions-cairn.fr

Il y a 21 ans, nous avons choisi de nous lancer dans l’aventure des éditions Cairn. En 2017, nous fêtons donc notre vingtième anniversaire ainsi que notre 500ème titre. Installés à Pau, nous publions désormais une cinquantaine de titres par an, des ouvrages qui portent haut et fort l’Histoire, la Culture et le Patrimoine des Pyrénées et du Sud-ouest.

C’est aussi bien l’histoire régionale, thématique à laquelle nous accordons un intérêt particulier et à laquelle nous consacrons plusieurs collections, les Pyrénées que nous avons pour horizon, dans toutes leurs composantes : ethnographique, sportive, historique…l’ Espagne si proche, la découverte des villes et des pays du sud-ouest…

Notre vision du patrimoine n’est en rien figée, nullement nostalgique d’un temps ancien forcément idyllique… C’est pourquoi nous éditons, aux côtés de textes anciens, des écrits contemporains fidèles à l’esprit et à la culture du Sud et notamment des polars dans le cadre de notre collection « Du Noir au Sud ».

Vous avez des suggestions, des remarques, des critiques… ou des félicitations, n’hésitez pas à nous contacter.

Cairn : mot celtique du gaélique carn, « tas de pierres ». Monticule de terre ou de pierres dressé par les Celtes, peut-être à usage funéraire. Amas de pierres élevés comme point de repère, comme borne par les explorateurs et les montagnards.

Les éditions Cairn bénéficient du soutien de la Région Nouvelle Aquitaine et de la DRAC.

Ressource complémentaire : 

 


Vous aimerez aussi...