“Anouk” d’Olivia Quetier 

On en a tous rêvé. Elle l’a fait. Disparaître. Anouk, mariée, deux enfants, part comme chaque matin au travail. Mais elle ne s’y arrêtera pas. Elle poursuivra sa route. Ce livre est l’histoire de sa disparition. Elle quittera tout, son mari, ses enfants, son amant, ses amis, elle se délestera de ses papiers, de son argent, de sa vie. Elle fuit, se fuit, change de nom, de métier, de relations. Ses démons intérieurs ne la quittent cependant pas. Son mari, Pierrick, la cherche, la poursuit, tente de retracer son chemin, il questionne leur entourage et peu à peu se dévoile la véritable histoire d’Anouk. Un récit à double voix où Anouk et Pierrick livrent chacun leur expérience de cette disparition volontaire.

Editions le Lys bleu

Olivia Quetier est née en 1972 dans les Alpes Maritimes. Après des études de psychologie, elle intègre la protection judiciaire de la jeunesse et y travaillera durant 11 ans, recevant des adolescents ayant commis des actes de délinquance. En 2013, elle écrit une thèse sur la violence des adolescents sous la direction de Jean-Pierre Chartier.

Après ces années passées à travailler dans les services s’occupant des mineurs délinquants (Milieu ouvert, foyers, prison) et en lien avec les juges des enfants et les travailleurs sociaux et services s’occupant de ces adolescents, Olivia Quetier quitte le ministère de la justice pour exercer sa profession de psychologue et psychanalyste dans un cabinet en libéral. Elle exercera deux ans en Bretagne, où elle recevra principalement des enfants puis à Paris où elle pratique des psychothérapies analytiques avec des adultes.

Parallèllement à cela, elle garde un lien avec le ministère de la justice car elle est formatrice dans l’école qui forme les éducateurs de la protection judiciaire de la jeunesse en Ile de France…

65 – Portrait du jour : Olivia Quetier, psychologue et psychanalyste, auteure du roman « Tim au cœur d’or » :

Pour en savoir plus https://criminocorpus.hypotheses.org/55746


Vous aimerez aussi...