Ludivine Bantigny – Le cas Cohn-Bendit

Ludivine Bantigny est historienne. Dans “1968, de grands soirs en petits matins” elle décortique les idées reçues sur mai 68. Interviewée par Siné Mensuel, elle revient sur l’une des figures du mouvement, Daniel Cohn-Bendit, “l’anarchiste allemand” qui cristallise les détestations, du Parti communiste aux tenants du retour à l’ordre.

« … On entend de temps en temps Ludivine Bantigny sur les ondes, sur France culture notamment. On la découvre à la télévision pour des documentaires – elle a notamment été conseillère historique et a interprété un rôle dans 68, la plus grande grève du siècle en direct de Dimitri Kourtchine et Gilles Perez diffusé sur France 3 en avril 2018 – ou pour l’émission 28 minutes sur Arte – elle y intervient comme chroniqueuse dans le « club » du vendredi. De fait, c’est une historienne engagée pour qui le temps presse : elle souhaite consacrer ses prochaines années de recherche à explorer des expériences politiques alternatives, des pensées et pratiques d’un monde où le marché ne serait pas un grand totem, où la concurrence cesserait de nous accabler, où l’exploitation ferait place à l’émancipation… » – Pour en savoir plus sur :

79 – Portrait du jour : Ludivine Bantigny, « une intelligence vive au présent féminin »

 


Vous aimerez aussi...