Les Robin des Bois ne sont pas qu’un mythe – Foi d’historiennes et d’historiens.

L’historien Éric Hobsbawm apporte des arguments validant la réalité de l’existence de «bandits sociaux» à différentes époques dans plusieurs pays du monde. Femme offrant des pièces | Sharon McCutcheon / Unsplash License by

En 1969, quand Éric Hobsbawm, historien encarté au parti communiste de Grande-Bretagne, publie Bandits, rares sont ceux qui imaginent l’ampleur de la brèche historiographique qu’il vient de percer. L’historien marxiste s’est efforcé de documenter l’existence d’une forme singulière de banditisme, qu’il nomme le «banditisme social». Selon Hobsbawm, le «bandit social» est «un paysan hors-la-loi que le seigneur et l’État considèrent comme un criminel, mais qui demeure à l’intérieur de la société paysanne, laquelle voit en lui un héros, un champion, un vengeur, un justicier, peut-être même un libérateur et […] un homme qu’il convient d’admirer, d’aider et de soutenir» …

Nidal Taibi — 26 janvier 2019 à 13h01 – Pour en savoir plus sur Slate

 


Vous aimerez aussi...